www.productosdearagon.comwww.todonieve.com
Anglais Espagnol
 DÉCOUVREZ L'ARAGON
  Où aller et que voir?
        Localités
        Espaces naturels
        Patrimoine
        Loisirs et Culture
   Que faire?
   Où manger?
   Où dormir?
   Comment y arriver?
 
 CONNAÎTRE L'ARAGON
    Histoire
    Légendes
    Géographie
    Économie
    Aragonais Illustres
    Reportages
    Terre de ...
    Intérêt Touristique
 
 
 
 
Routes CAI en Aragon |   Visites Virtuelles   |   Galerie de Photos    |      Cartes   
Chercher: dans: Recherche avancée
Biescas (Huesca)

 
Biescas

Google Maps

La municipalité de Biescas s’étend sur la vallée de Gavín et elle est composée de: Gavín, Sobremonte, Aso, Yosa, Betés, Biescas, Orós Alto, Orós Bajo, Oliván, Otal, Escuer, Barbenuta, Espierre, Javierre del Obispo, Búbal et Piedrafita de Jaca.

Biescas  

Biescas a une situation géographique privilégiée, au milieu du seul pont donnant accès aux vallées de Tena et Ara.

Le village est divisé en deux quartiers bien différenciés: El Salvador, sur la rive gauche, qui domine tout le village, et San Pedro, sur la rive droite. On conserve plusieurs exemples d’architecture populaire, des tours fortifiées, des maisons infançonnes, des portails et des blasons. « La Torraza de los Acín », « Casa Sebastián », « Casa Estaún », etc.

Il y a un dolmen, situé sur la prairie d’accès à l’ermitage de Santa Elena.

L’ermitage de Santa Elena se trouve dans la gorge qui donne accès à la vallée de Tena, dont cette sainte est la patronne.

Parc Arratiecho : un bois de pin sylvestre mais avec des exemplaires d’autres espèces, ayant chacune un panneau qui indique leur dénomination scientifique.

Localité traversée par les circuits des «Grandes Recorridos» (grands parcours): Recorridos:

    Fêtes: en l’honneur de San Antonio, le 13 juin. La fête du patron a lieu du 14 au 18 août en l’honneur de San Roque. On réalise aussi des « romerías » (pélérinages) à Santa Elena, le 13 juin et le 18 août. Le troisième week-end d’octobre a lieu la traditionnelle foire de l’élevage , actuellement devenue « Feria de Otoño » (foire d’automne).

    Ainielle

    Le bâtiment le plus connu est l’église de Basarán, du XIième siècle, qui a échappé à la ruine grâce à son transport, pierre par pierre, à la station de ski de Formigal.

    Aso de Sobremonte

    Dans ce village, il faut souligner « Casa Oliván »(on voit le nom sur son écu) où est né Alejandro Oliván, ministre de Marine vers la moitié du XIXième siècle. "Las Señoritas de Arás" (Les demoiselles d’Aras), des colonnes de matière endoréique protégées de l’érosion par des blocs basaltiques.

    Localité traversée par le « Gran Recorrido » (grand parcours); GR 15 Sentier pré- pyrénéen

    Barbenuta

    Village formé de robustes maisons rurales âgées de quelques siècles. On conserve plusieurs exemples d’architecture populaire.

    On étudie la possible existence de restes archéologiques aux alentours.

    Betés

    Village peu peuplé, dont beaucoup des maisons sont abandonnées. Il faut souligner son église paroissiale, la grande porte du cimetière et le lavoir public.

    Búbal

    Village abandonné lors de la construction du barrage et reconstruit après par le MEC (Ministère de l’Éducation et de la Science) pour être utilisé comme centre éducatif. On peut pratiquer des sports aquatiques au lac de barrage. On a récupéré le village en essayant de conserver son architecture typique.

    Il y a un musée ethnographique avec des pièces intéressantes : outils agricoles, ustensiles domestiques, photographies anciennes, etc.. L’objet le plus important est un coffre appelé « Arca de los Privilegios del Valle de Tena ».

    Casbas de Jaca

    Agglomération inhabitée dont les maisons sont en ruine.

    L’église paroissiale de Santiago Apóstol.

    Escuer

    Village autrefois situé sur la montagne. À partir de 1929, à la demande du curé et du maître d’école, on a commencé à déménager au bord de la route.

    Dans le vieux village d’Escuer, on conserve une tour fortifiée du XVième siècle que l’on voit de la route. Elle a bien conservé le parement mais a perdu deux des quatre étages. Il faut souligner les meurtrières en forme de croix, la fenêtre à meneaux et le linteau de la porte.

    L’église de San Esteban conserve un beau retable baroque provenant d’Asún. À côté de l’autel, on peut contempler la croix de procession en argent surdoré. Le chœur est surélevé, du côté de la façade occidentale.

    Espierre

    L’ensemble urbain est formé de bonnes maisons et de cheminées typiques avec des « «espanta-brujas».

    L’église paroissiale de San Esteban, en style roman du XIième siècle.

    Les ermitages romans de San Juan et Santa María, du XIième siècle.

    Dans la maison «Casa Otal» on conserve une belle «cadiera» (banc typique).

    Oliván

    L’ensemble urbain conserve l’architecture populaire typique des villages de la montagne ; de grandes maisons infançonnes avec des portes à claveaux et des écus parmi lesquelles il faut souligner « casa Colorao », « casa Chuan » et « casa Azón ».

    Dans la localité, il y a l’ancien moulin à eau, actuellement en ruine.

    Dans l’aire aménagée de Soto de Oliván, où se trouve le centre d’interprétation de la nature, on situe l’histoire d’un monastère dont on connaît l’existence grâce à des documents de 1208-1209. On ne conserve que l’église paroissiale de San Martín, du XIième siècle, restaurée par les habitants du village et déclarée Monument Historique-Artistique.

    Village parcouru par le « Gran Recorrido » (grand parcours); GR 16 Sentiers du Serrablo

    Orós Bajo

    Un endroit remarquable de son environnement naturel est la cascade « D'Os Lucas » dont les eaux sont de la couleur de l’émeraude.

    Dans l’ensemble urbain on trouve des portails intéressants, des linteaux et des cheminées. Il faut souligner la maison appelée « Casa Isaba ».

    L’église paroissiale de Santa Eulalia, un édifice roman du XIième siècle, est probablement la plus sophistiquée de tout l’ensemble du Serrrablo ; elle a une nef rectangulaire avec une couverture en bois et une abside à tambour avec des ornements en forme d’arcs aveugles mais sans le frise à baguette typique. Dans le mur sud, il y a trois baies en plein cintre à vousseaux et un portail du même type. Ce bâtiment a été déclaré Monument Historique - Artistique.

    Village traversé par le « Gran Recorrido » (grand parcours); GR 16 Sentiers du Serrablo

    Orós Alto

    L’église paroissiale (XVIième – XIXième siècles) est dédiée à San Esteban, qui préside le mur septentrional de la nef. Sur l’autel, il y a les images et le sanctuaire, soutenus par de très belles colonnes torses. L’abside est sous une voûte en demi-berceau et elle est éclairée par une baie orientée vers l’est. Si on visite l’église à midi, on peut voir cet effet de lumière sur l’autel.

    Dans l’ensemble urbain, on conserve plusieurs exemples d’architecture populaire parmi lesquels il faut souligner « Casa Cañardo », dont le vestibule est décoré d’une quenouille, et « Casa Catalán », avec de beaux petits corbeaux.

    Village traversé par le « Gran Recorrido » (grand parcours); GR 16 Sentiers du Serrablo

    Otal

    Après avoir traversé Susín, à une altitude considérable, il y a le hameau d’ Otal avec son église paroissiale de la Naissance de Notre-Seigneur, en style du Serrablo. De la construction originaire il ne reste que l’abside ; le reste a été reformé, y compris la tour.

    Susín

    Ce village est sur une esplanade et il constitue un vrai mirador sur la vallée. Il s’agit d’une propriété privée composée de « Casa Mallau » et « Casa Ramón ».

    On est en train de restaurer quelques éléments du village ( murets, ermitage, église) grâce à des camps de travail de bénévolat .

    L’église de Santa Eulalia est un exemple typique du style du Serrablo d’ influences lombardes, qui se caractérise par des arcs aveugles et un frise à baguettes. On peut voir plusieurs pierres avec des bas-reliefs de tradition hispano-visigothique. Dans le mur, il existe une curieuse fenêtre à meneaux. Les peintures du XIIième siècle de l’abside sont actuellement dans le musée de Jaca. Ce bâtiment a été déclaré Monument Historique- Artistique.

    Yosa de Sobremonte

    L’ensemble urbain conserve plusieurs exemples d’architecture domestique parmi lesquels il faut souligner la cheminée de « Casa Miguela », le crucifix de « Casa L’Herrero » et , dans une porcherie, un linteau de fenêtre avec des animaux.

    Village traversé par le « Gran Recorrido » (grand parcours) ; GR 15 Sentier pré- pyrénéen


    Galerie de Photos

    Voir carte de la région
    Nombre d'habitants: 1243
    Altitude: 875
    Direction de l'Hôtel de ville: Plaza del Ayuntamiento, 1
    22630 Biescas
    Téléphone de l'Hôtel de ville: 974485002
    Fax de l'Hôtel de ville: 974495509
    E-mail de l'Hôtel de ville: ayuntbiescas@retemail.es
    Url: http://www.altogallego.com/biescas.htm

    Links:
        1. www.romanicoaragones.com
     
    (suggestions) (envoyez à un ami)
    << retour  

    Routes CAI en Aragon · Visites Virtuelles · Galerie de Photos · Cartes 

    Une initiative de Caja Inmaculada gérée par CAI Obra Social

    Droits d’auteur

    Carte Web
    Carte Web
    Alto Gallego (Serrablo)
     
       Espaces Nat.
       Patrimoine
       Que faire?
       Loisirs et Culture
       Où manger?
       Où dormir?