www.productosdearagon.comwww.todonieve.com
Anglais Espagnol
 DÉCOUVREZ L'ARAGON
  Où aller et que voir?
        Localités
        Espaces naturels
        Patrimoine
        Loisirs et Culture
   Que faire?
   Où manger?
   Où dormir?
   Comment y arriver?
 
 CONNAÎTRE L'ARAGON
    Histoire
    Légendes
    Géographie
    Économie
    Aragonais Illustres
    Reportages
    Terre de ...
    Intérêt Touristique
 
 
 
 
Routes CAI en Aragon |   Visites Virtuelles   |   Galerie de Photos    |      Cartes   
Chercher: dans: Recherche avancée
Santa Cruz de la Serós (Huesca)

 
Santa Cruz de la Serós

Google Maps

La municipalité comprend les noyaux de population de Santa Cruz de la Serós et Binacua.

Santa Cruz de la Serós

L’ensemble urbain est caractérisé par l’utilisation de la pierre équarrie et la maçonnerie dans la construction des murs et les dalles superposées dans les couvertures. L’extérieur de l’édifice est fermé, avec peu de baies de petites dimensions pour éviter que le froid entre dans la maison. Les portes sont encadrées de linteaux droits en pierre ou en bois. Les maisons sont groupée mais pas collées ; en général, les maisons sont séparées par une petite ruelle appelée "callizo" où tombent les eaux de pluie des toits. Les couvertures ont deux versants très inclinés. Certains toits ont des "lucanas", de petites baies qui éclairent l’intérieur de la "falsa" ou grenier. Les toits sont couronnés de cheminées majestueuses coniques ou cylindriques, avec de curieuses figures de « tuf » en forme de visage, de croix et de pierres pyramidales ou coniques, dont la fonction était de protéger l’entrée des sorcières ; c’est pourquoi on les appelle "espantabrujas" .

L’ église de Santa María, ancien monastère féminin (XIième siècle), dont le portail est une réplique de celui de la cathédrale de Jaca. À l’intérieur, il y a un retable gothique du XVième siècle. C’est un temple d’une seule nef de plan de croix latine avec une abside demi-circulaire. Le croisillon a deux chapelles demi-circulaires faisant fonction d’absidioles, plates à l’extérieur. Il y a aussi une chambre avec une coupole sur une voûte à croisée d’ogives et une très belle tour à quatre corps sur le bras méridional est. Dans la partie centrale, il y a le chrisme flanqué de deux lions en relief. Ce bâtiment a été déclaré d’intérêt culturel.

L’ermitage de San Caprasio a été construit pendant le premier quart du XIième siècle et on l’a restauré dans les années soixante. C’est un petit et très beau exemple du roman. L’église a une seule nef avec un mur épais décoré à l’extérieur des bandes lombardes typiques reliées par de petits arcs bouchés. L’abside a trois baies étroites qui éclairent l’intérieur, où l’on peut voir qu’un arc doubleau divise la nef en deux travées inégales couvertes de voûtes d’arêtes. Après ces deux travées rectangulaires, on peut observer un court presbytère trapézoïdal couvert d’une voûte en berceau. Finalement, il y a l’abside demi-circulaire avec une voûte de quart de sphère. La tour-clocher avec des fenêtres à meneaux, un ouvrage du XIIième siècle, complète l’ensemble.

Monastère Royal de San Juan de la Peña: Le Vieux Monastère et le Nouveau Monastère, tous les deux déclarés monuments nationaux en 1889 et 1923, respectivement. L’ensemble est situé à la sierra de San Juan de la Peña, «Sitio Nacional» depuis 1920. À cet endroit, on trouve d’importantes valeurs naturelles, historiques et culturelles.

Le Vieux Monastère, fondé l’an 920. Cette église est le noyau primitif du monastère. Il a deux nefs et deux absides. À l’intérieur des absides, on peut observer des peintures romanes du XIIième siècle. Celle de l’abside à gauche représente le martyre de Saint Damián et Saint Cosme. L’église hispanique du Xième siècle correspond à la zone comprenant la partie supérieure des escaliers, la partie inférieure étant un agrandissement du XIième siècle, réalisé lors de la construction de l’église roman ou « Alta ». Dans cette partie inférieure, il y a les tombeaux de cinq abbés.

Le Nouveau Monastère. On a construit ce monastère à un endroit proche, la plaine appelée «Llano de San Indalecio». C’est un ensemble baroque qui avait deux cloîtres, une chambre abbatiale avec des bureaux, 19 chambres pour les moines, la salle de «dorados y ministros», l’archive, le réfectoire avec la cuisine et les bureaux, l’infirmerie, le bureau de pharmacie avec des chambres pour le médecin, le pharmacien et le chirurgien, les chambres de logement, les greniers et les caves et la librairie. Il y avait aussi de petits jardins pour les moines, une hostellerie, un hôpital pour les pauvres et les pèlerins, ainsi que des écuries, des paillers et des bûcher. Ces constructions sont actuellement détruites. L’église a trois nefs et six chapelles latérales. Il faut souligner le portail, encadré par deux tours latérales et couronnée d’un fronton triangulaire. C’est une œuvre du sculpteur Pedro Onofre, de Pampelune, d’après un dessin antérieur du peintre Francisco del Plano. Ce portail est composé de trois statues dans des niches ; San Juan Bautista dans la niche centrale, San Indalecio à gauche et San Benito à droite. Actuellement, on ne peut pas visiter l’intérieur du Nouveau Monastère mais il est très intéressant de contempler le magnifique portail baroque.

Fêtes: le 20 octobre.

Binacua

L’église paroissiale dédié à San Ramón Nonato, construite au XIIième siècle mais avec plusieurs modifications postérieures. Le plan est rectangulaire et il y a une abside demi-circulaires au chevet, avec une décoration de quatre petits arcs lombards entre le point de départ de l’abside, dans un flanc, et une bande lombarde qui coupe le développement de la décoration dans le reste du demi-cercle. L’élément le plus remarquable est le portail, composé de quatre archivoltes à décoration variée appuyées sur des colonnes avec des chapiteaux à ornement faunique. Sur le tympan, on voit un chrisme trinitaire au centre bordé de moulures et de figures d’animaux.

L’ermitage du Rosaire.

Fêtes: en l’honneur de Sain Michel, le 28 et le 29 septembre.


Galerie de Photos

Visite virtuelle

Voir carte de la région
Nombre d'habitants: 155
Altitude: 788
Direction de l'Hôtel de ville: Plaza Mayor, s/n
22792 Santa Cruz de la Serós
Téléphone de l'Hôtel de ville: 974361974
E-mail de l'Hôtel de ville: aytosantacruzdelaseros@aragon.es
Url: http://www.santacruzdelaseros.com

Links:
    1. Web oficinal de Binacua
 
(suggestions) (envoyez à un ami)
<< retour  

Routes CAI en Aragon · Visites Virtuelles · Galerie de Photos · Cartes 

Une initiative de Caja Inmaculada gérée par CAI Obra Social

Droits d’auteur

Carte Web
Carte Web
Jacetania (La) -Localités de Huesca-
 
   Espaces Nat.
   Patrimoine
   Que faire?
   Loisirs et Culture
   Où manger?
   Où dormir?